Wednesday, February 27, 2013

Lettre d'information de Fevrier 2012

 
   
U F E - ISRAËL

Union des Français de l' Étranger

 
 
 
Bienvenus. Ce site vous aidera. Faites en la découverte, des liens existent sur les photos, bannière et titres.
 
Vous souhaitez que nous diffusions un article ou un communiqué de presse sur notre site, utilisez le formulaire au bas des pages du sites.
 
 
 
 
 
Spectacles et énévements
Surveillez régulièrement notre page activités pour vous ternir au courant des Spectacles et énévements , abonnez-vous à notre page Facebook et inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir l'information directement dans votre courriel afin de ne pas manquer les prochains événements.
 
Vous recherchez une information
Rejoignez les adhérents de l'UFE dans le monde ! Créée en 2005, L'UFE est la réponse à une attente forte des membres qui ont choisi de pouvoir, tout en étant intégré à leur représentation, bénéficier de services et d'évènements qui leurs sont plus spécialement dédiés. Dans ce pays qu'est ISRAEL, nous voulons représenter une communautés forte. L'UFE regroupe à la fois des actifs, des VIE, des étudiants qui ont en commun cette aventure qu'est l'expatriation et la halya...
 
 
 
 
 
 
 
 
"le coup de gueule du président"

Chers amis

La désunion , les agressions verbales en tous genres et les surenchères de toutes natures telles furent les caractéristiques de la dernière campagne électorale des législatives de juin 2012 dont nous avons été les témoins .Le conseil constitutionnel a jugé que les comptes de campagnes de trois candidats sur les quatre en lice étaient non conformes à la loi ; il a en outre frappé d'inégibilité ces trois candidats pour un an . Seule une candidate n'est pas concernée par cette décision et ce n'est pas Mme Daphna Poznanski qui avait été élue et qui se voit donc sanctionnée . "Dura lex sed lex " il faudra revoter . L'image de la communauté française en Israel a été sans nul doute ternie par tout un ensemble très hétéroclite de personnes formant un petit monde politico-médiatique .Comment une telle communauté de langue...

 
 
 
 
 
"Le Président de l'UFE Israel interpelle le Président de France Télévision"

L'Union des Français de l'Etranger que  j'ai l'honneur de présider en Israël  est à l'écoute de tous ses membres qui sont à 99%, des binationaux  franco-israéliens ; Ce qui explique qu'ils suivent régulièrement les émissions télévisées des chaînes françaises publiques et bien sûr de  France 3. Vous avez décidé de diffuser dans les prochains jours  un reportage sur la tuerie de Toulouse  perpétrée il y a un an  par Mohamed  Merah. Cette tuerie sans précédent  dans ce doux pays qu'est la France fut dévastatrice pour toutes les familles françaises  ayant perdu un être cher. Je me dois de vous faire part que mes  adhérents  ont le sentiment qu'en ne donnant la parole  qu'aux seuls  membres de la famille du bourreau...

 
 
 
 
 
Nul n'est au-dessus des lois …quelles que soient ses relations

Le Conseil constitutionnel vient d'annuler l'élection de la députée des Français de l'étranger appartenant au groupe socialiste Daphna Poznanski (8ème circonscription : Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Chypre, Grèce, Turquie, Israël). Ses comptes de campagne avaient été rejetés fin décembre. La consultante juridique de 63 ans avait plaidé la bonne foi et avait critiqué le «flou» des règles concernant les campagnes législatives à l'étranger...

 
 
 
 
 
Comment devenir un député invalidé en dix leçons

Tous les cinq ans, une poignée d'élections législatives sont annulées par le Conseil constitutionnel. Qu'est-ce qui peut faire perdre son beau siège rouge à un nouvel élu? Vous avez été élu député dimanche soir? Félicitations, mais vous n'êtes pas au bout de vos peines: vos adversaires et les électeurs de votre circonscription disposent d'un délai de dix jours après la proclamation des résultats pour saisir le Conseil constitutionnel d'une requête en annulation du scrutin...

 
 
 
 
 
Dreyfus: Une soirée de grande qualité

Mercredi 13 février 2013, l'Union des Français de l'Etranger a eu le plaisir de rassembler plus de 250 personnes au théâtre Nalaga'at au Port de Yafo pour une soirée culturelle pleine d'émotion. L'Union des Français de l'Etranger a souhaité soutenir les actions de l'association Tsedek qui vient en aide aux enfants israéliens en difficulté et l'audace du producteur de théâtre montpelliérain Marc Chaouat qui souhaite présenter régulièrement des pièces de théâtre en français en Israël . L'Ambassadeur de France en Israël...

 
 
 
 
 
Activités
 
UFE-News
 
Nos articles
 
Adhésion
 
 
 
 

C'est une blague de Pourim ROLLING STONES JOUERONT A JERUSALEM

 

Subject: BLAGUE DE POURIM INVENTEE PAR DES JOURNALISTES JUIFS FRANCAIS DE EUROPE-ISRAEL

 

EN PLUS MOSHE DAYAN ET SHIMON PERES N’ONT JAMAIS ETE DES FANS DES ROLLING STONES !!!

 

C’est un déluge d’attaques venant de la Colombie, de l’ Europe et de l’Amérique avec le soutien de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) qui ont voulu empêcher le groupe des Rolling Stones de se produire comme prévu à Jérusalem pour le Jour de l’Indépendance d’Israël, le lundi 15 Avril 2013.

«Nous avons été attaqué de toute part par les anti-israéliens», a déclaré Mick Jagger, le leader du groupe le plus connu depuis 1963. « Tout ce que je peux dire, c’est que nous avons donc décidé d’ajouter un concert le mardi. »

Inutile de dire que les billets pour les deux concerts, lundi soir au Stade Teddy à Jérusalem et mardi soir à Bloomfield Stadium, Tel Aviv, ont été vendus juste après que Mick Jagger ait parlé.

Malgré un déluge d’attaques de la part des groupes anti-israéliens BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanction) anglais, européen et américain, les Rolling Stones n’ont pas hésité à maintenir leur concert prévu à Jérusalem à l’occasion du Jour de l’Indépendance d’Israël, lundi 15 Avril 2013.

«Nous avons reçus de nombreuses attaques, critiques et provocations de la part des boycotteurs d’Israël», a déclaré Mick Jagger, le leader du groupe. “Tout ce que je peux dire, c’est: ce qu’on fait une fois mérite d’être fait une deuxième fois. Nous avons donc décidé d’ajouter un concert le mardi. ” ajoute-t-il malicieusement.

Les billets pour les deux concerts, celui de lundi soir au Stade Teddy de Jérusalem et mardi soir au stade Bloomfield de Tel Aviv ont été vendus en quelques minutes.

«C’est une énorme erreur pour les Stones», a menacé une activiste pro-palestinienne. «Faire preuve de solidarité avec le sionisme va leur faire perdre beaucoup d’argent, car nombreux sont leurs fans qui soutiennent le boycott d’Israël.»

«Je ne me considère pas comme un homme d’affaires», a répondu Jagger lorsqu’on lui a demandé si les concerts en Israël ne nuiraient pas à leur image et leur marque. «Je suis un artiste, tout ce que j’ai appris du monde des affaires, je l’ai acquis au cours de ma carrière. »

Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood arriveront tous à Jérusalem jeudi 11 Avril, quelques jours avant leur concert, afin de rencontrer le président Shimon Peres, qui assure être un fan de première heure des Rolling Stones.

«Quand “Get Off My Cloud” est sorti, Moshe Dayan m’a apporté le single de Londres », a déclaré Shimon Peres. «Nous l’avons joué pendant des heures dans le bureau jusqu’à ce que Paula Ben Gourion a menacé de nous jeter dehors.»

v

The Future

Ministry of Health

Kehati 15

95465 Jerusalem                       1. Renew the Brit Kodesh, historic alliance of the Lkud with the 3 religious parties

                                                2. We should help Rahm Immanuel Orbach to be President of the USA

 

1. Since I am the Rabbi of the Likud I got the order from my friend Michel Benami, President of the Likud in Jerusalem, to meet with him the Arabs and the Druzes of Kadima. The purpose was to convince them to vote for Mofaz in the Primaries and not for Livni. It was a brilliant move from your side, because Kadima exploded from within, Shaul got only 2 MK instead of 28 MK, and Livni continued the same mistake, baseless hatred against the Jews, the Religious, the Chareidim, Chassidim and the Settlers.

What you can do with Mofaz and Livni if you want to keep them in the government is to do the same maneuver that the President Mitterrand did with the French Communist party. First Mitterrand accepted the French Communists in his government and then when the Communist began to exaggerate, Mitterrand kicked out from his government the 4 Communist Ministers. And it caused a considerable to the Communist Party in the next elections in France.

About the Settlers , Prime Minister Menachem Begin, was the first to emphasize that according to the Laws of wars, part of the International Law, when we win the war we don’t have to give back territories. For example in 1848 there was a war between the USA and Mexico, the US army took control of the capital and most of the Mexican territories. Since the USA won the war, they forced Mexico to give away California, Nevada, Arizona, New Mexico, Texas, with  Mexican cities like Los Angeles, Las Vegas, El Paso. Of course if President Obama is hinting that Israel should give back territories, he should show the good example and give back to Mexico California, Nevada, Arizona, New Mexico, Texas … Like Menachem Begin used to say, the Geneva Convention is good for wounded soldiers and exchanges of prisoners, but doesn’t apply to the Laws of Wars, if not we should say that the USA is composed of 95 % of occupied territories, which is absurd. There are no occupied territories, according to the laws of war. The United Kingdom doesn’t have to give back North Ireland to Ireland, the Falklands to Argentina, Gibraltar to Spain because they won the war.

About Iran, we have the occasion at the Ministry of Health  to meet Iranian doctors in Toronto, Canada. It was an International symposium about prevention and treatment of AIDS. Of course the Iranian people doesn’t want a nuclear war with Israel. When I was working in Hassah Ein Kerem I saw the Holy Work the surgeons and the doctors did by giving free Open Heart Surgery to Arab children. Of course a Peace treaty of Medical Cooperation between Israel, Iran and the USA, who are still at war with Iran, would be a good way to prevent nuclear war .

 

2. When the former Chief of staff of the White House Rahm Immanuel Orbach came for the Bar Mitzvah of his son in Jerusalem, we noticed that he has the family name Immanuel because of his uncle Immanuel Orbach, who felt for the Sanctification of the Name of God, In Israel during the independence war of 1948.

Since Saudi Arabia financed with millions of dollars Obama’s election and reelection, we asked Rahm Immanuel if he needs help to be a Mayor of Chicago, Senator of the Illinois, and  maybe the first Jewish American President or Vice President.

We can tell you he quit the White House to become the Mayor of Chicago. We just wanted to inform you about Rahm Immanuel Orbach. Of course a Peace Treaty with Iran must be the priority. I never use the word Palestinian because it was invented 3 times. First  with the cruel Emperor Hadrian in 135, who wanted to erase the name of the Jews, and of Judea. He imposed the name Palestina based on the Philistines. Which means that the first “Palestinians” were Jews. Prime Minister Golda Meir Z”L used to show her Palestinian passport from the British, and said “ I am a Palestinian Jew”. According to the archives of the KGB, after the Six Day war, an Egyptian engineer called Yasser Arafat was invited to the Patrice Lubumba University in USSR and was told to grow a barb like Che Guevara and have a military uniform like Che Guevara. This is only by propaganda and financial support of USSR, that the Left invented the new PLO.. According to a study by President Ben Tsvi, most of the Arabs in Israel are descendants of Jews who were forced to convert to Islam in the 7 th century.Shimon Peres and Rabin gave them a Palestinian Authority and not a State because the PLO wanted to bring in Israel tanks, missiles and warplanes.

For the love of Israel

 

UNFAIR SPEACH IS SELF DESTRUCTIVE

Ethical speech - speaking fairly of others, honestly about ourselves, and carefully to everyone, is so important. It is important to keep the power of words in the foreground of our consciousness.

 

Unfair speech does more than harm its victim; it is also self-destructive. When we speak ill of someone, we alienate ourselves from that person.

 

(Words that Hurt Words that Heal by Joseph Telushkin)

 

 

Tuesday, February 26, 2013

TALKING STRAIGHT TO GOD

 

There are times when we are allowed to say something negative about someone else if we do not mention their names. This applies only if you are sure the person you are talking to will never figure out who you are talking about. It is still not a preferable or good thing to speak negatively about anyone whether or not you mention names. Negative speech powerfully affects the speakers and the listeners. 

II- example
On Shabbat you tell your friend "Could you imagine? I saw someone in shul today talking straight through davening. Could you believe such a thing. He bothers to come to shul and doesn't even pray properly." Even though your friend most likely will never figure out who you spoke about, it is still not a commendable thing to do and more than it affects the person being spoken about, it affects you, the speaker.  

(Purity of Speech by C.T. Friedman)


__._,_.___

Reply via web post

Reply to sender

Reply to group

Start a New Topic

Messages in this topic (4)

Recent Activity:

If you have any questions, comments, and/or concerns please email me at protectourspeech@yahoo.com
thank you!

.

__,_._,___

Modiin Gderot

hay Tochner
Sent: Monday, February 25, 2013 3:36 PM
To: israelfolkcommunity@yahoogroups.com
Cc: Carol Fuchs
Subject: [israelfolkcommunity] Upcoming shows this week - Maya Johanna,
Yonatan and Shay

Dear all!

(Un)fortunately the Raanana show at Beit Yad Lebanim auditorium is sold out
also tonight.

But there are two more shows this week:

Thursday, February 28th, 8PM we will be performing at Heichal Hatarbut
Modiin (the big auditorium).

For details and reservations:

http://www.shows.org.il/shows01.asp?catalogid=442

Saturday, March 2nd, 8:30 PM , we will be performing at the Matnas Gderot
(between Rehovot, Yavne, and Ashdod).

For details and reservations:

http://www.matnasgderot.com/

See you all!!

Shay

Monday, February 25, 2013

ISRAELI BLUES JIHAD OR CRIMINALITY?

TO KEEP THE FAITH listen to the last video clip by David Orbach and Lazer Lloyd, the king of Israeli Blues

Une toute nouvelle video de David Orbach, King of Blues

 

http://www.youtube.com/watch?v=9AJKNjFrslg&feature=youtu.be

 

LOUE SOIT TU ETERNEL QUI CONSTRUIT JERUSALEM

 

ET LA MAISON DE PRIERE POUR TOUTES LES NATIONS

 

Feb. 5: Yusuf Ibrahim, 27, Egyptian born and living in Jersey City, stands accused of shooting, then cutting off the heads and hands of two Copts, Hanny F. Tawadros and Amgad A. Konds, and burying them in Buena Vista Township, New Jersey. He is charged with two counts of murder and with desecrating human remains. He is also wanted for a Sep. 20, 2012, armed robbery in Jersey City in which a victim was shot in the foot.

Feb. 18: Ali Syed, 20, of Ladera Ranch, Calif., went on a shooting rampage in Southern California, killing Courtney Aoki, Mel Edwards, and Jeremy Lewis, then committed suicide. The Orange County Sheriff's spokesman, Jim Amormino, said Syed, described as an unemployed part-time student at Saddleback College who lived with his parents and a loner who "spent a lot of time alone in his room playing video games," left "no evidence, no note, nothing that would explain this very bizarre, violent behavior."

Feb. 21: Ammar Asim Faruq Harris, 26, killed three people on the Las Vegas Strip and fled, is called armed and dangerous. He apparently got into an argument with, Ken Cherry, shot Cherry as Cherry was driving, which led to a collision that killed a taxi driver and his passenger. Harris has a long criminal record that includes kidnapping, sexual assault, and robbery.

Additionally, although the murder took place on July 31, 2012, only at his court hearing on Feb. 21 did public attention focus on Ali Salim, 44, a medical doctor born in Pakistan and living in New Albany, Ohio, who is accused of raping and killing nine months' pregnant Deanna Ballman, 23,  by injecting her with a lethal dose of heroin. He is charged with two counts of murder (Ballman and her unborn baby) as well as rape, felonious assault, corrupting another with drugs, kidnapping, tampering with evidence and abuse of a corpse.

Comments: Because the media, law enforcement, and elected officials are so reluctant to give out information about the attackers' religion, much less their motives, it's basically impossible to tell from the outside if they represent a wave of jihadi attacks by Islamists or are just a bunch of criminals who happen to be Muslim, or a bit of both. The most the media will concede is in the Ibrahim case, that "Privately some wonder if it had something to do with the victims' [Christian] religion." When will journalists, police, and politicians end their efforts to hide key information that the public needs and deserves? (February 24, 2013)

Related Topics:  Criminality, Muslims in the United States, Radical Islam This text may be reposted or forwarded so long as it is presented as an integral whole with complete and accurate information provided about its author, date, place of publication, and original URL.

 

Sunday, February 24, 2013

COMBATTRE LA DELIGITIMATION D;ISRAEL

Dans un article récent publié dans le Jerusalem Post, Martin Sherman, directeur de l'Israel Institute for Strategic Studies aborde un sujet qui est au cœur de mes réflexions depuis longtemps: après avoir gagné la guerre contre les armées du monde arabe, et après avoir, pour l'essentiel, gagné la guerre contre le terrorisme, Israël ne serait-il pas en train de perdre la guerre de la légitimité?

Tout a commencé, en fait, avec l'invention du peuple palestinien et avec la redéfinition de l'action de l'OLP qui, après s'être présenté comme bras armée de la « libération » d'un fragment du monde arabe par la destruction d'Israël s'est affirmé, à partir de 1968 comme un « mouvement de libération nationale ». Les mouvements de gauche et d'extrême gauche sur toute la planète ont disposé à partir de ce moment d'un « peuple opprimé » au nom duquel se battre et d'un « mouvement de libération » à soutenir. Des pressions ont commencé à s'exercer sur Israël. Elles n'impliquaient pas qu'Israël cède, mais Israël a cédé néanmoins.

Israël a commencé par reconnaître l'existence du « peuple palestinien », puis celle du « mouvement de libération », se plaçant ainsi sur le terrain de l'ennemi: celui sur lequel il est impossible de gagner, et Israël, de fait, n'a pas gagné. Les reculs et les attitudes défensives ont commencé à émerger et à laisser la place à d'autres reculs et attitudes défensives. Cela a commencé avant Oslo, mais cela s'est cristallisé à Oslo. Un « processus de paix » s'est dessiné qui a été jalonné des cadavres de centaines d'Israéliens, hommes, femmes, enfants. Les assassins ont été présentés peu à peu comme les vraies victimes. Des négociations ont été menées qui ont conduit à des concessions israéliennes qui ont toujours été présentées comme insuffisantes et qui ont débouché sur des cadavres encore. Les gestes de « bonne volonté » d'Israël ont été présentés comme des ruses permettant de préserver « l'oppression » censée être exercée par Israël.

Il y a eu le retrait de Gaza, puis l'abandon de la ligne de frontière entre l'Egypte et Gaza, le « gel » des « implantations » et la reconnaissance de l'OLP devenue un peu plus tard Autorité palestinienne. Il y a eu l'abandon par le Likoud du discours disant que la Jordanie était un Etat arabe palestinien, l'acceptation de Yasser Arafat comme interlocuteur, puis celle de Mahmoud Abbas, l'affirmation, enfin, par Binyamin Netanyahou en 2009 que la paix passerait par une solution à « deux Etats  », donc par la création d'un « Etat palestinien » en Judée Samarie.

Que l'OLP ait considéré possible pour elle d'aller plus loin a été, en ce contexte, on ne peut plus normal: une organisation totalitaire s'empare de ce qu'on lui concède en attendant de prendre davantage, elle est faite pour cela.

Que les dirigeants européens et les dirigeants démocrates américains aient considéré l'action de l'OLP comme légitime, de plus en plus légitime, a été on ne peut plus normal aussi: Israël ayant reconnu l'OLP, pourquoi des Occidentaux non israéliens auraient-ils dû se montrer plus fermes que des Israéliens? Pourquoi dès lors que leurs intérêts financiers et économiques à court terme coïncidaient avec l'appui apporté à l'OLP, et qu'Israël fermait les yeux, n'auraient-ils pas servi leurs intérêts financiers et économiques à court terme. Israël est aujourd'hui dans une situation paradoxale: c'est un pays prospère, dynamique, vecteur de liberté et de prospérité. Des éléments faisant obstacles à une plus grande prospérité existent (trop forte proportion de propriété des terres par l'Etat, existence de cartels, poids des religieux fondamentalistes), et s'ils étaient balayés ou réformés permettraient une plus grande prospérité encore. Mais Israël est aussi un pays détesté, diabolisé, ignominieusement caricaturé, y compris par des Israéliens qui rejoignent le discours anti-israélien tenu dans le reste du monde. Israël a une armée forte, très avancée technologiquement, mais Israël est attaqué de l'intérieur par des armées sans uniformes de militants porteurs d'une haine d'Israël qui préparent le terrain de futurs terroristes anti-israéliens, et de l'extérieur par des propagandistes, des lâches et des opportunistes qui, eux, songent à ce à quoi songent les ennemis d'Israël depuis des décennies: la destruction d'Israël. Et là où Israël devrait avoir des dirigeants politiques et des diplomates appelant un chat un chat et un ennemi un ennemi, Israël n'a que des gens qui semblent intimidés, déjà vaincus dans leur tête.

Faut-il le dire? La gauche israélienne n'est pas une gauche qui se contenterait de proposer des options socialistes ou redistributionnistes. Non, c'est une gauche collaborationniste qui, alors que le pays est en guerre, choisit le camp de l'ennemi.

Faut-il l'ajouter? Une bonne part des journalistes et des universitaires israéliens ne sont pas de gauche eux-mêmes, mais au service du camp de l'ennemi. Quand on est dans une démocratie menacée par des barbares, et qu'on choisit le camp des barbares, on ne fait pas preuve d'une divergence démocratique, on fait preuve de trahison. Quand on est dans une démocratie menacée par des barbares et qu'on s'aveugle de manière forcenée sur ce que sont les barbares, on choisit là encore, qu'on en ait conscience ou non le camp des barbares. Quand on a face à soi des assassins et des victimes des assassins et qu'on n'envisage pas de mettre les assassins hors d'état de nuire, on se place du côté des assassins et on s'en fait complices.

Faut-il le préciser? Les positions du Likoud aujourd'hui consistent à tenter de préserver le statu quo en entérinant les pertes déjà subies, et en considérant trop souvent que regagner du terrain est impossible. Les positions d'Israel Beitenou consistent elles-mêmes à tenter de colmater les brèches, sans plus.

Comme l'écrit Martin Sherman, la situation en termes de délégitimation d'Israël est présentement si grave qu'il est difficile pour des diplomates israéliens d'adopter des positions plus nettes, plus tranchées, plus conformes à des principes essentiels et plus conformes à la vérité. Et il est difficile pour les mêmes raisons à des dirigeants politiques d'adopter eux-mêmes des positions plus nettes.

Mais ce devrait être le travail d'intellectuels porteurs encore d'une droiture éthique de parler et d'écrire, et le gouvernement israélien devrait contribuer à ce qu'ils puissent le faire.

Nous sommes dans un contexte où une propagande massive et multiforme œuvre sans cesse sur les cinq continents à présenter Israël d'une manière si haïssable qu'il est clair que les propagandistes cherchent à légitimer le pire, et pour faire face à cette propagande, il n'y a presque rien. Des gens comme Martin Sherman, Caroline Glick, Ted Bellman, Daniel Greenfield, David Horowitz et Daniel Pipes aux Etats-Unis, moi et les gens que publie Dreuz dans le monde francophone, les dirigeants de France Israel, et ceux d'Europe Israel.

C'est d'autant plus scandaleux que nous avons l'histoire, les faits, l'éthique de notre côté alors qu'en face de nous il y a la falsification, la fourberie et le cynisme sans scrupules et au mieux, la lâcheté.

Il est deux pays sur terre, et deux seulement, qui ont été fondés sur des idéaux imprégnés d'humanisme et des principes du droit naturel es êtres humains: les Etats Unis et Israël. Et ce n'est pas un hasard si ce sont les pays les plus détestés par les gens sans droiture. Les Etats Unis sont aujourd'hui dirigés par un imposteur et gangrenés par le mensonge multiforme du « politiquement correct ». Israël est touché par la gangrène aussi et se défend très mal. Israël ne peut pas se permettre le luxe d'une phase masochiste, car Israël n'a pas les dimensions des Etats Unis.

Il serait urgent que des gens en haut lieu en Israël se préoccupent bien davantage de la nécessité de contrer la propagande, sans rien céder, sans même se résigner à concéder ce qui a déjà été concédé.

Le Hamas est une organisation criminelle, terroriste, génocidaire : cela doit pouvoir être affirmé sans périphrases ni circonlocutions.

L'Autorité palestinienne n'est-elle-même que l'OLP sous des habits neufs, et elle n'a cessé d'approuver le crime, le terrorisme et des idées génocidaires: cela doit pouvoir être affirmé de la même façon.

Les médias et les livres scolaires palestiniens endoctrinent à la haine raciale et à l'incitation au meurtre de masse: cela doit pouvoir être affirmé, toujours. Et ceux qui défendent l'endoctrinement doivent être confrontés à leur propre ignominie.

Exiger que l'Union Européenne et le gouvernement américain cessent de financer l'Autorité palestinienne devrait être la moindre des choses, vraiment la moindre.

Aucune concession ne devrait être faite dans le vocabulaire lui-même: les « implantations » devraient être appelées villages juifs en Judée Samarie. Leurs habitants sont des Israéliens vivant en Judée Samarie. Les organisations « pro-palestiniennes » devraient être appelées « organisations pro-totalitaires et pro-terroristes », ou « organisations génocidaires ».

La défense d'Israël devrait être présentée comme une défense de la liberté: car elle prône la liberté pour le peuple d'Israël et la liberté aussi pour les populations arabes qui, après avoir été otages des Nations Unies dans le cadre de l'UNWRA sont devenues otages du Hamas ou de l'OLP devenue Autorité palestinienne.

Ce ne sont là que quelques idées pour commencer. Je publie fin mars un livre que j'ai appelé L'état à l'étoile jaune » où je rentre dans bien plus de détails. Je conçois mes livres comme des armes dans le combat intellectuel.

Martin Sherman dit qu'il faut chercher à atteindre l'ennemi à la jugulaire. J'approuve ces mots. Le débat démocratique vaut avec qui accepte les règles du débat démocratique. Les assassins et leurs actes ne relèvent pas du débat démocratique.

Je dis souvent lors de mes conférences que, dans le moyen terme, l'avenir d'Israël est potentiellement fécond. La difficulté est d'arriver jusqu'au moyen terme en passant le cap du court terme.

Si Israël perd la guerre de la légitimité et continue sur la voie présente, le risque est qu'il n'y ait pas de moyen terme, ce que je me refuse à envisager.

Guy Millière

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

v